Vol pédagogique en parapente

Apprendre le parapente dans les Alpes-Maritimes avec Ailéments

Le biplace pédagogique est un outils assez peu utilisé dans les écoles de parapente, beaucoup de moniteurs ne peuvent le mettre en place dans leurs stages car la logistique pour tous les élèves est compliqué à mettre en œuvre. Avec cette méthode pédagogique d’apprentissage nous pouvons aborder et surtout corriger en direct plusieurs notions essentiel dans le vol libre. Tout d’abord l’analyse, en effet nous analysons avec vous avant le vol, les conditions et nous les confrontons avec celles rencontré dans les airs. Nous avons aussi la possibilité de mettre en avant des indices directs aérologique et d’interpréter selon la morphologie du site l’écoulement possible de la brise mais aussi la possible dérive du thermique dans un instant T. Et donc suite à cette analyse nous pouvons agir et donc adapter nos trajectoires le long de la montagne puis soit cheminer le long du relief ou enrouler un thermique identifiant bien les point dangereux sur lesquels nous devons prêter attention notamment la phase face au relief quand on enroule un ascendant. Mais nous allons rentrer dans les détails!

Debutant

Intermediaire

Expert

160€
Infos utiles
  • Temps de vol : 45 min
  • Matériel nécessaire : Une paire de ski ou chaussure à lacet étanche,vétements de ski , lunettes de soleil.
  • Si option vidéo n'oubliez pas une carte mini SD 4 Go mini
  • Prérequis : savoir courir et poids max 95kg
  • Matériel aux normes en vigueur et révisé

Photos offertes et vidéos option 30 euros

Vol pédagogique en parapente

Ailéments se réserve le droit d’annuler ou de prendre un peu de retard sur le vol, suivant les conditions aérologiques du moment pour raisons de sécurité. 

Le pilotage du parapente, tous nos sens sont à l’écoute

Nous avons l’habitude de dire que c’est parce que nous ressentons que nous agissons et non agir machinalement, le pilotage en parapente est pur feeling. Votre aile n’est que le prolongement de vos mains, la recherche d’un doux équilibre entre pressions commande et sellette. Bien sur tout cela n’est rien si le corps tout entier n’est pas à l’écoute, les perte de pressions sous la sellette mais aussi dans les commandes sont reprises instantanément, la sensation que la voile vous tire devant ou à du mal à repasser au dessus de votre tête, la encore demande un pilotage adéquat et proportionné. Tout est histoire de finesse, la masse d’air à des caractéristiques qui évoluent d’une vallée à l’autre, d’un versant à l’autre et selon la nature de sol cela va nous donner des ascendances plus ou moins large, vives et inclinés selon la brise de vallée ou de pente. Tous ces paramètre influent sur vos décisions et sur votre pilotage ( votre façon de vous déplacer et de piloter dans la masse d’air).

Il est très important de savoir quand vous rentrez dans une ascendance, symétriquement ou asymétriquement, quand vous pouvez l’exploiter: en huit face à la vallée ou en 360 loin du relief, ou encore quand vous sortez de l’ascendance et surtout de décider à quel moment vous voulez en sortir et dans quel axe ! Nous pouvons piloter notre parapente de plusieurs façons, en utilisant que la mains intérieur au virage et en occurrence votre aile sera plus sensible et réactive en roulis ou alors utiliser comme nous vous le conseillons la main extérieur afin de doser l’inclinaison d’un virage en thermique selon si vous avez un thermique étroit ou large ou encore puissant ou faible.

Les thermiques en théorie: leurs origines et leur évolution

Tout d’abord il est important de rappeler les 3 grands modes de transfert d’énergie: Le soleil est notre moteur il chauffe le sol par Rayonnement, le sol alors chauffé va lui même réchauffer une couche d’air à sont contact on appel ce phénomène la Conduction, puis enfin cette masse d’air qui est plus chaude que l’air environnant va se dilater et par gravité s’élever par Convection. Ensuite nous essayons de voir ensemble quels sont les ingrédients pour que l’on est un bon  » réceptacle thermique »: lieu ou tout est réunis pour un bon échauffement. À savoir une zone abrité du vent ou de la brise, une bonne expositions au soleil, une surface suffisamment grande afin que le thermique soit exploitable et une nature de sol propice ( champs bien sec, villages, clairières, falaises, chaos de bloc…) Une fois que nous savons bien reperer les receptacle il va falloir l’associer à un declencheur, car à part la surchauffe si rien ne vien déranger cette masse d’air qui chauffe elle ne pourra pas s’élever hors du relief afin d’être expoloitable en parapente. Nous en venons donc aux déclencheurs: qu’est ce qui va venir perturber cette masse d’air ? Tout d’abord les ruptures de pentes et les sommets sont des zone ou si l’angle est important la bulle d’aire ne va pas continuer de coller le sol en montant mais va se décoller et s’élever. Petit rappel pourquoi une masse d’aire chaude en s’élevant épouse les relief jusqu a trouvé une cassure qui la fait se décoller ? La viscosité … Continuons, quoi d’autre ? L’exposition à une légère brise de pente va venir soulever cette bulle et la détacher. La surchauffe aussi, nous en avons parlé tout à l’heure, la température va être tellement élevée qu’elle va finir pas quitter le sol. Une dernière choses à laquelle nous pouvons faire référence pendant le printemps sont les zone de contraste, roches neige ou encore roche eau, il faut un gros gradient de température afin que la bulle se décroche.

Après avoir déterminé les zones potentiel de thermique il y a aussi des indices direct dans le ciel ou au sol qui vont vous aider dans les moments décisif. Nos amis les oiseaux sont eux de très bon indices mais attentions ils sont plus fort que nous et enroule des fois des ascendants pas toujours exploitables. Le végétal: les arbres a flan de versant ou les champs qui brasse dans la vallée nous indiquent bien que des mouvements d’air sont dans cette zone, espéreront qu’il soit ascendant ! Les fumées eux aussi nous donnent des indications sur non pas l’emplacement du thermique à sa base mais comment il va évoluer en s’inclinant soumis à la brise. Et enfin les copains parapentistes, et oui voler en groupe c’est toujours plus facile, encore faut il être en observation de ce qui se passe autour de vous . Voilà une petite approche assez succincte d’une méthode d’analyse et de compréhension des thermiques. L’apprentissage en stage est bien sur recommandé afin d’évoluer en sécurité et de comprendre mieux tous les paramètres.

FAQ sur le vol pédagogique dans le 06

Faut-il être déjà pilote pour faire un vol pédagogique ?

Tout dépend de ce que vous recherchez dans ce vol, nous adaptons nos apports théorique et les exercices en vol en fonction de votre niveau. Si vous n’avais jamais fait de parapente et que cela vous intéresse de comprendre comment un pilote analyse et pilote alors c’est possible. Il est vrai que pour bien profiter de cette formule c’est intéressant d’avoir déjà fait un stage initiation voir perfectionnement. Avoir piloté en thermique est bien sur un avantage et si vous voulez perfectionner ce pilotage et comprendre comment bien l’optimiser alors là vous êtes sur le bon vol.

Comment se passe les cours théoriques ?

Tout dépend des conditions annoncés, nous aimons généralement si il est possible de décoller tôt afin de vous mettre dans une masse d’air agréable faire les apports théorique sur le décollage. Cela nous permet d’être réactif sur le créneau de vol et selon votre niveau de choisir les meilleurs conditions. Le principe est d’évaluer vos connaissances et ce que vous pensez faire comme analyse et action dans les airs quand vous êtes seul et d’améliorer voir de changer ces actions pour des gestes appropriés et calculés

Qu'est ce que le vol pédagogique apporte il vraiment aux pilotes?

Rien ne remplace d’être avec son moniteur en l’air et de ressentir la masse d’air avec lui . Nous aimons observer votre gestuelle et votre analyse, impossible avec une radio au sol de voir tous ces détails et d’être aussi pertinent sur les timing. L’observation des indices aérologiques se font en direct et le travail du cheminement au relief est beaucoup plus facile.

Quelques photos de parapente à ski sur Gréolieres

Soyez le premier à donner votre avis sur cette sortie